3 marques de montres de luxe swiss made passées au crible

Bien sûr, évoquer les montres de luxe suisses c’est, avant toute chose, mettre en avant leur certification légendaire "Swiss made". Toutefois, vous êtes entièrement d’accord avec moi, que la haute qualité de ces montres ne se résume pas seulement à ce label. Voici un petit tour d’horizon des plus prestigieuses manufactures horlogères helvètes.

Baume et Mercier

Facilement reconnaissable grâce à la lettre grecque Phi Φ, qui est l’emblème de la marque, la fabrique horlogère Baume et Mercier voit le jour sous l’impulsion de deux frères Pierre Joseph et Louis Victor en 1830, dans le Jura suisse. Dans ses premières années, cette entreprise familiale se spécialise alors dans les montres de gousset émaillées, qui étaient d’ailleurs les modèles en vogue de l’époque. S’étant rapidement forgé une bonne réputation auprès de sa clientèle suisse, Baume et Mercier part à l’assaut du marché anglais, avec l’ouverture de sa toute première succursale à Londres en 1844.

Parmi les modèles de montres commercialisées par la marque, citons la Diviko, la Sirdar et la Waterloo. Par ailleurs, cette présence en Angleterre est aussi l’occasion pour la manufacture de se faire connaître en Australie et en Nouvelle-Zélande. Après le décès des fondateurs, ce sont les fils de Louis Victor qui prennent les rênes. En ce qui me concerne, j’aime beaucoup leur collection rétro et chic, Capeland. Et pour ces dames, la Linéa conjugue élégance et féminité.

Montre Baume et Mercier

Vacheron Constantin

Mais difficile de parler des marques horlogères helvètes de luxe, sans mentionner le nom de Vacheron Constantin. Pour cause, cette fabrique est tout simplement la doyenne des manufactures helvètes, toujours en activité au vingt et unième siècle. L’extraordinaire épopée de Vacheron Constantin commence en 1755, lorsque le Genevois Jean-Marc Vacheron décide de se lancer dans la fabrication et la vente de montres de luxe. Âgé seulement de vingt-quatre ans, ce maître horloger se démarquera surtout pour ses concepts novateurs. Mais saviez-vous que la création du premier cadran tourné, ainsi que la première complication horlogère revient à Vacheron Constantin ?

D’ailleurs, cette marque fait partie des rares manufactures distinguées du Poinçon de Genève en 1901. Aujourd’hui racheté par le puissant groupe financier suisse Richemont, Vacheron Constantin est de nos jours la marque de montre de luxe la plus prestigieuse. Le modèle Aronde 1954 et l’American 1921 figurent parmi mes coups de cœur des modèles phares de l’enseigne. Vous pouvez d’ailleurs retrouver cette marque sur Magmontres.fr

Montre Vacheron Constantin

Girard-Perregaux

Comme toutes les autres manufactures de luxe suisses, Girard-Perregaux est également fondée dans la ville de Genève au dix-neuvième siècle par Jean François Bautte. À ses débuts, cette petite fabrique se fait surtout connaître pour ses modèles de montres de poche extra-plates. La plus célèbre d’entre elles est la montre savonnette de 1805, avec son boitier orné de guillochis et d’émail. Véritable pièce de collection, celle-ci est actuellement exposée au Musée Girard-Perregaux. Ainsi, déjà une grande référence de l’horlogerie de luxe à son époque, Girard-Perregaux compte comme clients privilégiés la reine Victoria, Honoré de Balzac, ou encore Alexandre Dumas.

Une renommée surtout bâtie grâce à la présentation du modèle Tourbillon à l’Exposition Universelle de Paris en 1867. Un savoir-faire exceptionnel qui sera d’ailleurs récompensé en 1880, lorsque Guillaume 1er, alors empereur de l’Allemagne, passe commande de 2000 bracelets-montres. Celles-ci sont destinées aux officiers de la Marine allemande. Si tout comme moi, vous craquez aussi pour Girard-Perregaux, je vous recommande la collection Vintage 1945.

Montre Girard Perregaux

Billet réalisé avec l’aide de : Magmontres

Écrit par Dooyooshop le dans Accessoires

Dooyoo follow ?

Poster un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : zpt656dkyu